Quatre bonnes raisons de croire en la Francophonie

Quatre bonnes raisons de croire en la Francophonie

Messagepar christine » Sam Nov 01, 2008 2:57 am

Quatre bonnes raisons de croire en la Francophonie
http://www.walf.sn/contributions/suite. ... _art=50268

Les francophones du monde entier ont rendez-vous cette semaine à Québec.
En France, la francophonie n'a pas bonne presse : il est de bon ton d'en parler au passé, comme d'une veille lune portée par un idéalisme désuet…
Voici, mes chers compatriotes, quatre bonnes raisons d'y croire !

1 - Avec près de 200 millions de locuteurs francophones, le français n'est que la 9e langue la plus parlée dans le monde.
Mais son potentiel de croissance, à y regarder de près, est énorme. Au sud, les 'réserves' de francophones sont immenses. On le sait, le continent le plus jeune, l'Afrique, sera demain le continent le plus peuplé, avec sans doute 2 milliards d'habitants en 2050. Au total, le continent comptera près de 640 millions de francophones potentiels contre seulement 160 au Nord. Ne nous trompons pas de bataille !

2 - Langue de la diplomatie et des élites, le français aurait déserté le débat d'idées et le terrain de la négociation.
Les nations, qu'elles soient unies ou européennes, l'auraient abandonné de longue date au profit de l'anglais. Faut-il rappeler que, lors de la dernière Assemblée générale des Nations Unies, vingt-trois pays ont choisi de s'exprimer dans la langue de Le Clézio et que le secrétaire général Ban Ki-Moon, s'est exprimé en français et en anglais, tout comme l'ont fait la Grèce, la Roumanie, la Croatie, Maurice et, comme de tradition, le Canada… ?
Et quel est, selon vous, le point commun entre les directeurs, et secrétaires généraux du FMI de l'OMC, de l'OSCE, de la FAO, du BIT, de l'UNESCO et bien évidemment de l'OIF : ils sont tous francophones ! Ne sous-estimons pas toujours nos propres forces !

3 - La francophonie parle aux francophones du monde, elle parle également au monde.
Ce constat d'évidence, beaucoup l'ont fait. Les Français, sans doute, moins que les autres. Ils ignorent encore trop souvent que la voix francophone est attendue et écoutée : avec une audience hebdomadaire cumulée de 70 millions de personnes, TV5 Monde, première chaîne généraliste mondiale, fait mieux que la BBC World ! France 24 répond également à une demande forte, partout dans le monde, d'une autre information, d'un autre point de vue, faisant part égale entre les différents acteurs de l'actualité, au Nord comme au Sud. Et RFI demeure la référence en matière de radio un peu partout en Afrique…Ne négligeons pas nos vecteurs d'influence !

4 - Enfin, la Francophonie s'engage.
Au-delà de la seule question de la défense – essentielle - de la langue française, à travers notamment
la bataille pour la diversité linguistique et culturelle, la Francophonie prend position sur les crises et les menaces qui pèsent sur la stabilité du monde. En francophonie, le Nord et le Sud se retrouvent autour des sujets qui divisent, comme l'environnement, ou qui rassemblent, comme le développement et la solidarité, et les chefs d'Etat et de gouvernements devront apporter des réponses concertées aux crises alimentaire, énergétique et financière. La francophonie est politique : elle n'hésite plus à prendre position, voire à sanctionner ses membres, lorsqu'ils s'écartent des standards de gouvernance agréés d'un commun accord. Et s'il reste encore des sceptiques, qu'ils se rendent sans tarder à Québec-City !

Alain JOYANDET
Secrétaire d'Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie

Alain.Joyandet@diplomatie.gouv.fr
christine
Site Admin
 
Messages: 276
Inscrit le: Mar Jan 25, 2005 6:29 pm

Retour vers Forum

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron