Photos de Roumanie | Photos de France | Photos d’autres pays francophones

 

 
Home Page Documents - Archives Lettre ouverte adressee a l`AIF en juin 2004
 
Ligue de Coopération Culturelle et Scientifique Roumanie – France

Siège social : str. Polizu 1, Bucureşti -12 ; Roumanie
Adresse postale : str. Obcina Mare 1/15 ; Bucureşti - 66 ; Roumanie
Tel./Fax  : (4021) 413.3357 ; GSM: 0740-611035
Mél  : nicudrag@artelecom.net , nicudrag@yahoo.com
Internet  : http://www.interferences.fr.st

- Association non- gouvernementale, indépendante et sans but lucratif,
fondée à Bucarest, en Roumanie, le 24 Janvier 1990
- Membre de l'Association Francophone d'Amitié et de Liaison (AFAL) - Paris / France
- Tous les membres du Conseil de Direction travaillent bénévolement

Buts statutaires (sous le signe AMITIÉ ET RECIPROCITÉ) :
  • promouvoir la langue, la culture et la science françaises ainsi que la francophonie en Roumanie
  • faire connaître les valeurs de la culture et de la science roumaines dans l'espace francophone
  • faciliter les échanges et les contacts personnalisés entre la Roumanie et les pays francophones

A Son Excellence Monsieur Abdou DIOUF
Secrétaire Général de la Francophonie
AGENCE INTERGOUVERNEMENTALE DE LA FRANCOPHONIE
13, quai André Citroën, 75.015 Paris, France

Excellence,

Nous sommes très heureux d'apprendre que vous allez visiter à bientôt la Roumanie. C'est ainsi que vous allez pouvoir connaître personnellement « le plus francophone des pays de l'Europe Centrale et Orientale » ainsi que certaines organisations et personnes impliquées dans les relations de la Roumanie avec les pays francophones du monde.

Depuis 1990, notre Association - membre de l'AFAL – est la seule organisation non gouvernementale roumaine agissant statutairement pour promouvoir et défendre la francophonie et la Francophonie en Roumanie ... En 14 ans, nous avons eu plus de 3000 adhérents à Bucarest et dans plus de 14 filiales régionales, témoignant de l'intérêt que les Roumains portent à la Francophonie... Entre autres, nous avons été les premiers à célébrer en Roumanie le Jour (puis la Semaine ) de la Francophonie , nous avons publié les livres « LA FRANCOPHONIE » (en roumain, d'après le livre écrit par Xavier DENIAU), et « LA ROUMANIE VUE PAR LES FRANCAIS D'AUTREFOIS  » (une anthologie, en français, contenant des textes pertinents écrits par plus de 50 auteurs) ainsi que le bulletin informatif bilingue INTERFERENCES (ayant eu 34 numéros, en 16 pages), nous avons réalisé des cassettes audio contenant L'HYMNE A LA FRANCOPHONIE, composé par nos adhérents, etc.…

Toutefois, malheureusement, la francophonie roumaine est actuellement « malade » , puisque, selon des statistiques du Ministère roumain de l'Education et de la Recherche, depuis 1993 ( l'année de l'admission de la Roumanie en tant que membre de plein droit de la Francophonie, hélas !), le nombre des élèves et des professeurs roumains concernes par l'étude de la langue française a diminué – pour la première fois dans notre histoire ! - et le nombre des élèves et des professeurs roumains concernés par l'étude de la langue anglaise a augmenté considérablement (à voir le tableau ci-après), si bien que – après plus de dix ans d'appartenance de la Roumanie a la Francophonie, hélas - le français n'est plus la première langue étrangère étudiée par les Roumains .

Année 1993/1994

Année 2002/2003

Evolution/Involution

Nombre total des élèves étudiant la langue française en Roumanie

2.051.018

1.984.735

- 4%

Nombre total des élèves étudiant la langue anglaise en Roumanie

1.224.128

1.971.332

+ 62%

Nombre total des professeurs actifs de langue française

16.145

15.227

- 6%

Nombre total des professeurs actifs de langue anglaise

6969

11.522

+ 60,5%

Il n'y a pas en Roumanie des facteurs responsables concernés par cette situation et qui pourraient faire quelque chose pour éviter le pire…

En ce qui nous concerne, vu nos buts statutaires, mais en absence de ressources financières et à défaut d'une réelle coopération non seulement avec les Français et les autres francophones présents en Roumanie ou travaillant pour la Roumanie, mais également avec les associations francophones étrangères (AIF incluse puisque M.DEHAYBE a déclaré à Bucarest, il y a 2 ans,  « l'AIF n'a ni la vocation et ni les moyens de défendre la francophonie en Roumanie  ») nous sommes obligés à assister passifs à une involution TRES NUISIBLE POUR NOTRE PAYS. Il faut savoir que les Roumains gagnent en moyenne à peine environ 100 EURO/ mois et que, « se battre » pour la francophonie sans autres ressources que les cotisations des adhérents est une démarche tout à fait insoutenable .

Le document ci-joint (LA DIMENSION ROUMAINE DE LA FRANCOPHONIE) synthétise les principaux problèmes rencontrés actuellement en Roumanie sur ce plan.

Puisque, vu de Roumanie, il paraît que notre pays, en spécial, et les pays de l'Europe Centrale et Orientale, en général, sont toujours très peu présents dans les préoccupations, les initiatives et les actions de l'AIF (par exemple les appels à propositions ou la banque d'expertise francophone) , je vous demande de bien vouloir orienter davantage l'AIF vers les besoins et les attentes des francophones roumains . On a beaucoup de choses à réaliser pour « AGIR ET CONSTRUIRE ENSEMBLE LA FRANCOPHONIE », tout en coopérant avec les représentants des peuples francophones européens, africains et américains.

Par exemple, la Roumanie a beaucoup de cadres (professeurs d'université, ingénieurs, médecins, etc.) qui pourraient travailler dans les pays francophones du Sud – mais l'offre de l'AIF ne tient pas du tout compte de cette opportunité et n'a même pas trouvé une place pour les pays de l'Europe Centrale et Orientale (est la Roumanie un « pays du Nord » ou un « pays du Sud »  ???)

Un autre exemple : en 1999, l'AIF nous a alloué le montant global de 26 000,00 FF pour réaliser le projet d'édition et de diffusion du bulletin informatif francophone « INTERFERENCES » (protocole d'accord AG/DDSS/mtl/080399-2 L.B. 2.29.31.09.01 – Cde : 29475). Nous avons réalise intégralement ce projet (en respectant scrupuleusement toutes les conditions initiales), mais la deuxième tranche, de 20% (soit 5 200FF), n'a jamais été payé, puisque – selon vos procédures financières – il fallait que nous vous envoyions des REÇUS pour de dépenses anticipées en valeur de 5 200 FF  !!!!!!!!! Savent-ils – les auteurs de pareilles procédures, que ce montant représente notre budget pour 5 ans  ???? Nous avons présenté cette situation, plusieurs fois, à M. Roger DEHAYBE et aux représentants de l'AIF (connus au siège du MAE roumain, en été 2001) mais rien n'a changé depuis  !

Pourquoi une telle inadéquation par rapport à nos besoins et attentes ?

Nous vous proposons de :

  1. Continuer à nous aider à publier le bulletin informatif francophone trimestriel INTERFERENCES , en raison de 1000 EURO / numéro (y compris par le payement du montant restant de la deuxième tranche )
  2. Bien vouloir accepter notre version de l'Hymne de la Francophonie en tant qu'hymne officiel de l'AIF.
  3. Financer aussi des projets conformes à nos besoins relatifs à la francophonie roumaine (concernant par exemple : la distribution gratuite d'ordinateurs a clavier francophone et imprimante, de postes cassette et de méthodes audio-visuelles de français, aux écoles roumaines enseignant le français et lesquelles feront la demande, la réalisation des livres/ manuels francophones , la coopération écolière/ universitaire avec les écoles d'autres pays francophones, surtout africains , etc.)
  4. Nous faciliter l'hébergement gratuit de nos pages web sur un site francophone accessible facilement
  5. Nous aider – surtout par l'envoi des publications appropriées – à promouvoir la francophonie, la Francophonie et les pays francophones en Roumanie
  6. Nous faciliter les actions de promotion de la Roumanie francophone dans les pays francophones de par le monde
  7. Nous faciliter les échanges personnels entre les citoyens de Roumanie et ceux des pays francophones de par le monde (par exemple, en publiant gratuitement des adresses pour échanges de correspondance, etc.)
  8. Soutenir financièrement l'hebdomadaire roumain BUCAREST HEBDO « le seul périodique roumain en français du Caire a Zurich » (à voir le journal français LES NOUVELLES DE ROUMANIE). Sachez-vous qu'en Roumanie il y a au moins 8 périodiques en anglais ?
  9. Offrir et financer davantage d'appels à propositions et projets concernant les pays francophones de l'Europe Centrale et Orientale (impliquant par exemple la coopération technique avec les pays africains francophones) .
  10. Définir une politique et des stratégies spécifiques concernant les pays de l'Europe Centrale et Orientale

Espérant que la Roumanie francophone et la coopération avec les organisations non-gouvernementales roumaines préoccuperont dorénavant davantage l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie, et attendant de vous connaître personnellement, je vous envoie de Bucarest, Excellence, l'expression de ma parfaite considération.

Pr. Dr. Nicolae DRAGULANESCU
PRESIDENT
Ancien Ministre
Ancien coopérant technique en Algérie
Le 22 Juin 2004, à Bucarest

 


PUBLICITATE/ PUBLICITE

Plasând ÎN ACEST LOC publicitatea dvs. puteti sa sustineti financiar Liga de cooperare cultural-stiintifica România - Franta.

C'est en placant ICI votre message publicitaire que vous pouvez soutenir financierement la Ligue de cooperation culturelle et scientifique Roumanie - France.

C.E.C.C.A.R.F
12, Rue Frezorilor, sector 1, Bucarest, ROUMANIE
Tel./Fax : 004021-232.93.90
e-mail :
ceccarf@b.astral.ro

Nous offrons à nos clients les services suivants :
-conseils juridiques et économiques permanents,
-création et enregistrement d`une structure roumaine,
-audits en conformité avec les standards internationaux de comptabilité,
-expertises comptables,
-fusions,
-liquidations,
-comptabilité de société, etc.

La plupart de nos clients sont des sociétés françaises implantées en Roumanie.


Le site Emplois Roumanie est dédié aux entreprises offrant des emplois et aux candidats en recherche d`emploi dans l`Espace Francophone. Inscrivez vous dès maintenant sur
www.emplois-roumanie.com


 
© Liga de Cooperare Cultural - Ştiinţifică România - Franţa
© Ligue de Coopération Culturelle et Scientifique Roumanie - France
hosting by ATECK.ro