Photos de Roumanie | Photos de France | Photos d’autres pays francophones

 

 
Home Page Documents - Archives Lettre ouverte à M. Patrick Poivre D`Arvor
 

Lettre ouverte à M. Patrick Poivre D'Arvor
(REALISATEUR ET COMMENTATEUR DE TV5)

Cher Monsieur Patrick Poivre d'Arvor,

      Vous avez affirmé, le lundi 12 mai 2003 au Journal de 20 heures, à l'occasion de l'expulsion de France de quelques citoyens roumains d'ethnie rom, que à l'égard de cette communauté, la Roumanie n'est pas un pays sûr car ils seraient soumis à une surveillance policière constante, ils n'auraient pas le droit de travailler, ni leurs enfants de fréquenter l'école publique.
     Nous sommes très étonnés que vous puissiez faire de telles affirmations et nous pensons que  vous ne vous êtes pas informé  préalablement de la réalité de la situation en Roumanie. Nous sommes particulièrement inquiets du fait que de telles assertions accréditent  l'impression qu'il existe dans la Roumanie de 2003 des discriminations ethniques et particulièrement à l'encontre de la minorité rom.
      Or, vos propos ne correspondent en rien à la réalité roumaine:
1. l'enseignement en langue roumaine est obligatoire pour tous les enfants et les roms, à l'instar de toutes les minorités ethniques de Roumanie, ont en outre des écoles dispensant un enseignement dans leur propre langue. Les universités roumaines  exercent à l'égard des jeunes roms une discrimination positive, un quota de places leur étant réservé, quels que soient leurs résultats scolaires par rapport à l'ensemble des candidats.

  2. le droit au travail est garanti, ce qui certes ne garantit pas qu'il puisse s'exercer du fait du chômage, les chômeurs provenant de toutes les couches sociales et de toutes les ethnies. Récemment, une bourse de l'emploi au niveau national a proposé 8500 emplois réservés aux membres de l'ethnie rom, mais moins d'un quart de ces postes ont suscité des candidatures de la part des intéressés.

3. Seuls font l'objet de poursuites pénales ou civiles, les citoyens ayant commis des crimes ou des délits quelle que soit leur appartenance sociale, ethnique ou religieuse.

4. Depuis peu, un programme spécifique d'intégration des roms a été mis en place avec l'aide de fonds de l'Union Européenne. Vous pouvez consulter  en anglais, le dernier rapport de ce programme sur le site Internet www.rroma.com et http://www.rroma.ro/download/iccv_report_english.pdf

5. Les roms ainsi que 23 autres minorités ethniques, sont représentés au Parlement  par un député et un sénateur provenant de leur propre parti politique.

    Nous ne pouvons comprendre ce que vous a déterminé à présenter  la Roumanie sous cette lumière négative et fondamentalement injuste, alors que vous ne pouvez ignorer les efforts de ce pays, qui a tant souffert sous la dictature communiste, pour revenir au sein de la grande famille européenne.
    Nous considérons qu'il serait nécessaire de respecter votre déontologie professionnelle de journaliste et de corriger lors de l'une de vos prochaines émissions sur votre chaîne, la fausse image de la Roumanie que vous avez  présentée aux téléspectateurs.
Vous pouvez obtenir des informations réelles sur la situation des toutes les minorités ethniques en Roumanie de la part de M. Jonathan Scheele, chef de la délégation de l'Union Européenne  qui a déclaré il y a quelques jours que "le droit des minorités est respecté en Roumanie".

Nous vous invitons en outre à visiter vous même notre pays pour pouvoir faire votre propre opinion sur ce sujet sensible que vous avez présenté de façon erronée au public français.
Nous attendons votre réponse à cette lettre ouverte électronique, qui vous sera également adressée par voie postale, sous pli recommandé.

Avec l'expression de notre estime,    

1.  Comunitatea Romanilor din Rhin- Main (CROM),  Alianta Civicá 
(La Communauté des Roumains de Rhin-Main, L'Alliance Civique) München (ACM)
Alicestr. 101, D- 63075 Offenbach,           
Kaiserplatz 12,  D-80803 München
cromrheinmain@aol.com , acm@ciudin-architekten.de
Mircea Tudoran, presedinte                         
Dan Ciudin, presedinte

2. Asociatia Scriitorilor Germani si Români din Bavaria
L'Association  des Ecrivains Allemands et Roumains de Bavière
D- 80    München
Gheorghe Sásárman, secretar, Gheorghe.Sasarman@gib-greiner.de

3. Maison Roumanie Grenoble
1, rue Pierre DUPONT 38000 GRENOBLE
tel 0609488281
email :  maison_roumanie_grenoble@yahoo.fr
http://www.geocities.com/maisonroumaniegrenoble
Présidente :Mme Magdalena BARBUCEANU-GONDRAN,    email : Gcluj@aol.com

4 . Association franco-roumaine de Toulouse
30 rue Pharaon/31000 Toulouse
Tél: 0561530729 ou 0660683410
assocfrro@yahoo.fr
Président: M Dan Sarbe

5. Association des Etudiants Roumains de Lyon (ASEROL)
20, av. Albert Einstein, 69621 Villeurbanne Cedex
aserol@yahoo.fr

 


PUBLICITATE/ PUBLICITE

Plasând ÎN ACEST LOC publicitatea dvs. puteti sa sustineti financiar Liga de cooperare cultural-stiintifica România - Franta.

C'est en placant ICI votre message publicitaire que vous pouvez soutenir financierement la Ligue de cooperation culturelle et scientifique Roumanie - France.

C.E.C.C.A.R.F
12, Rue Frezorilor, sector 1, Bucarest, ROUMANIE
Tel./Fax : 004021-232.93.90
e-mail :
ceccarf@b.astral.ro

Nous offrons à nos clients les services suivants :
-conseils juridiques et économiques permanents,
-création et enregistrement d`une structure roumaine,
-audits en conformité avec les standards internationaux de comptabilité,
-expertises comptables,
-fusions,
-liquidations,
-comptabilité de société, etc.

La plupart de nos clients sont des sociétés françaises implantées en Roumanie.


Le site Emplois Roumanie est dédié aux entreprises offrant des emplois et aux candidats en recherche d`emploi dans l`Espace Francophone. Inscrivez vous dès maintenant sur
www.emplois-roumanie.com


 
© Liga de Cooperare Cultural - Ştiinţifică România - Franţa
© Ligue de Coopération Culturelle et Scientifique Roumanie - France
hosting by ATECK.ro