Photos de Roumanie | Photos de France | Photos d’autres pays francophones

 

 
Home Page Documents - Archives Appel pour la langue française
 

APPEL POUR LA LANGUE FRANÇAISE

Je m'appelle Nadia B. NEAGU et je suis professeur de français au lycée d'Axente Sever, ville de Médiaş, département de Sibiu, Roumanie.

Je constate avec tristesse et inquiétude que l'avenir de l'enseignement du français dans un pays francophone par tradition – comme la Roumanie -- perd du terrain en faveur de l'anglais.

Je ne discute pas les raisons qu'on connaît tous, mais on ne peut pas, non plus, assister tranquillement à ce phénomène.

Il m'est de plus en plus difficile d'expliquer à mes élèves comment je me suis attaché à la langue et à la culture française, en correspondant dès l'âge de 14 ans avec un jeune Français qui m'a beaucoup encouragé et en découvrant la France à 16 ans grâce à un jumelage avec les jeunes de Nanterre.

Aujourd'hui on ne réussit pas à créer ces liens, mes élèves voudraient correspondre avec des jeunes Français, des élèves de lycée comme eux, lire des revues françaises, ou des livres qu'on ne trouve pas dans une ville de province.

Ne parlons plus de la musique française qui est moins connue par les jeunes Roumains.

Les liens spirituels entre la Roumanie et la France datent de l'année 1848, la langue roumaine a pour base linguistique le latin, comme le français.

N'oublions pas les grandes valeurs culturelles que notre pays a donnés à la France: IONESCO, BRANCUSI, CIORAN, ENESCO, Elvire POPESCO, etc. J'ai des anciens élèves qui sont aujourd'hui professeurs de français y compris ma fille (la troisième génération de professeurs de français dans la famille) et cela dans une région qui a subi une puissante influence allemande due à la minorité allemande qui y vivait.

La majorité des professeurs de français de Roumanie n'ont pas de moyens didactiques pour éveiller l'intérêt des élèves pour le français, en comparaison avec leurs collègues d'anglais.

En Roumanie chacun se débrouille comme il peut car l'école n'a pas de possibilités matérielles et de la France c'est seulement M. Bernard Pivot qui a déclenché une grande opération de soutien, en 1991, en envoyant des dictionnaires et des livres seulement pour les lycées de culture générale, un geste admirable mais solitaire. 

Imaginez-vous que le prix de la revue Paris-Match, par exemple, est de 14 F tandis qu'un salaire moyen est de 550 F et le prix d'un manuel performant de 55 F.

Je pense qu'en éloignant les préjugés et en exploitant l'envie de connaissances des jeunes on pourrait faire revivre la liaison profonde entre nos peuples.

Les meilleurs moyens sont les échanges d'adresses entre nos élèves et même entre les écoles, ainsi que les projets, les livres, les revues, etc.

Comme j'ai choisi la profession d'enseignant de la langue française il y a 23 ans et non pas d'espagnol ou d'allemand, je trouve que c'est un devoir moral pour ma part de vous dire qu'en Roumanie l'intérêt pour l'étude du français est en chute libre et à cette heure-ci il est nécessaire de lancer un programme complexe de récupération de celui-ci.

Hors des solutions suggérées ci-dessus pour le renforcement des liens entre les jeunes de nos pays, j'attends la présence concrète d'un management culturel que l'Etat français applique dans le développement de la francophonie dans les autres pays européens francophones.

Je considère que si on recevait le soutien escompté de votre part ; l'on pourra réveiller l'intérêt des élèves roumains pour le français, car il ne s'agit pas de diminuer la rôle de la langue anglaise, uniquement mais de maintenir la tradition francophone.

A la fin de mon appel sincère, je veux souligner qu'il ne s'agit pas d'un intérêt personnel, le seul profit que j'envisage est celui de la langue française, tenant compte qu'un terrain perdu est beaucoup plus difficile à récupérer. Merci pour votre soutien, avec amitié,

Pr. Nadia B. NEAGU (Mél. : neagumiron@hotmail.com )
Président de la Filiale de Medias de notre Ligue
Adresse  : Rue Avram Iancu 18, MEDIAS, code 3125, Dep. Sibiu, Roumanie.

 


PUBLICITATE/ PUBLICITE

Plasând ÎN ACEST LOC publicitatea dvs. puteti sa sustineti financiar Liga de cooperare cultural-stiintifica România - Franta.

C'est en placant ICI votre message publicitaire que vous pouvez soutenir financierement la Ligue de cooperation culturelle et scientifique Roumanie - France.

C.E.C.C.A.R.F
12, Rue Frezorilor, sector 1, Bucarest, ROUMANIE
Tel./Fax : 004021-232.93.90
e-mail :
ceccarf@b.astral.ro

Nous offrons à nos clients les services suivants :
-conseils juridiques et économiques permanents,
-création et enregistrement d`une structure roumaine,
-audits en conformité avec les standards internationaux de comptabilité,
-expertises comptables,
-fusions,
-liquidations,
-comptabilité de société, etc.

La plupart de nos clients sont des sociétés françaises implantées en Roumanie.


Le site Emplois Roumanie est dédié aux entreprises offrant des emplois et aux candidats en recherche d`emploi dans l`Espace Francophone. Inscrivez vous dès maintenant sur
www.emplois-roumanie.com


 
© Liga de Cooperare Cultural - Ştiinţifică România - Franţa
© Ligue de Coopération Culturelle et Scientifique Roumanie - France
hosting by ATECK.ro